Portfolio sur demande / upon request
Portfolio Diaph8



FR_ Née en 1995 à Toulon, vit et travaille à Paris. Diplômée du master Photographie
et Art contemporain de l’université Paris VIII, Elena Groud est imprégnée par
l’univers de la danse et par la présence du corps absent à l’image.

Son travail traite d'une exploration de l'intime dans l'espace public, en insufflant
du vivant à ce qu'elle photographie. « Le geste a une intention, une vie,
alors que le mouvement peut aussi bien résulter d'un automatisme humain
que de n'importe quelle animation d'un objet ou d'un mécanisme non humain »1.
S'appuyant sur la distinction de Laurence Louppe qui dissocie le geste et
le mouvement et par sa proximité et son engagement physique avec l’objet
qu'elle photographie - le drap - , Elena Groud cherche à donner geste à
des matières a priori inertes. Elle tente de donner corps et organicité à l'image.
Explorant une idée de l’intime dans l’espace public, un « extime », elle cherche
la danse dans cette frontière entre le dedans et le dehors.
Sans corps à l'image, son travail traite du corps.

Elle est membre du collectif Diaph8 depuis 2018 et commissaire d'exposition au sein de l'association Pérégrines depuis 2019. 



1 - LOUPPE Laurence, Poétique de la danse contemporaine, chapitre « Poétique du mouvement », Ed Contredanse, 2004, p 106 


EN_Born in 1995 in Toulon, lives and works in Paris. Graduated from the Master's degree
in Photography and Contemporary Art of the University of Paris VIII, Elena Groud is
impregnated by the world of dance and the presence of the absent body in the picture.

Her work deals with an exploration of the intimate in the public space, by breathing in
from the living to what she's photographing. "The gesture has an intention, a life,
while the movement can be the result of human automatism as well
than from any animation of a non-human object or mechanism"1.
Based on the distinction of Laurence Louppe who dissociates the gesture and
the movement and by its proximity and physical engagement with the object
that she photographs - the sheet - , Elena Groud tries to give a gesture to
materials that are a priori inert. She tries to give body and organicity to the picture.
She explores an idea of intimacy in the public space, an "extime", she seeks 
the dance in this borderline between in and out.
Without a body in the photography, her work deals with the body.

She is member of Diaph8 collective since 2018 and works as curator with Pérégrines association since 2019. 

1 - LOUPPE Laurence, Poétique de la danse contemporaine, chapter « Poétique du mouvement », Ed Contredanse, 2004, p 106 


Exhibitions

2020

* group show, 04.07 - 06.12, Annoncez la couleur, Vence, France - postponed
* group show, 27.05 - 01.06, Spatiu Intact project, Centrul de Interes, Cluj, Romania - postponed
* group show, 23.03 - 27.03, Précipité(s), exposition des diplômés - Galerie Collection Privée, Paris, France - postponed





Education

2017/2019 : Master Photography and Contemporary Art, University of Paris 8, France
2015/2016 : Degree in Philisophy of Art / Degree in Philosophy, University of Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France
2013/2015 : Hypokhâgne / Khâgne, cinema speciality, Rouen, France 


 

Top